Des visites insolites pour les noctambules

Publié le 07.04.2017
Visites à la lampe-torche, illuminations… Samedi 20 mai, à la nuit tombée, les musées vous révéleront leurs secrets.
© P. Ocampos LaM

Vous n’avez pas peur du noir ? Au Musée de Die et du Diois, à Die dans la Drôme, vous aurez la possibilité de découvrir les collections sous un angle nouveau, à la lueur d’une lampe électrique.

À l’occasion de la Nuit des musées, les lumières seront exceptionnellement éteintes au Centre d’Interprétation du Patrimoine de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne). Munis de lampes de poche, vous pourrez admirer les objets archéologiques qui y sont conservés. 

© Musée de Die et du Diois

Bravez la pénombre et aventurez-vous dans le parc du Musée Louis-Philippe d’Eu (Seine-Maritime)… Au programme : visite à la lampe-torche, mise en lumière des vitraux du château et des sculptures du parc.

Tel un archéologue, parcourez les sous-sols du Musée archéologique d’Eauze (Gers) à la recherche d’un fabuleux trésor ! L’éclairage intimiste vous aidera à apprécier le travail minutieux des artisans romains.

Et pourquoi ne pas profiter de la nuit pour observer les détails insoupçonnés de certaines œuvres du LAM (Villeneuve d’Ascq) à l’aide d’une lampe de poche ?

Les plus braves franchiront les portes du Musée de la Tour des Prisons à Lunel, dans l’Hérault. Plongez dans l’époque médiévale : à la lumière des lampes torches, découvrez l’histoire de cette ancienne prison et les témoignages laissés par ses détenus !

© OT du Pays de Lunel

Une expérience très différente vous attend à la Maison Elsa Triolet-Aragon (Saint-Arnoult-en-Yvelines) : les yeux bandés, vous serez guidés à travers les pièces par la description des objets et les textes du couple d'écrivains.

La Nuit des musées sera aussi l’occasion de se rapprocher de Mère Nature : au Musée Vert – muséum d’histoire naturelle du Mans – vous pourrez par exemple manipuler des papillons de nuit ! N’oubliez pas d’observer le ciel étoilé à la Maison-atelier Foujita (Villiers-le-Bâcle, Essonne) ou dans le planétarium du Musée départemental des Arts et Métiers Traditionnels (Salles-la-Source, Aveyron) !