Gare aux traitres !

Publié le 27.02.2015
France, Riquewihr

La cité fortifiée de Riquewihr était réputée imprenable… et pourtant ! Elle subit deux sièges dont les conséquences furent désastreuses. Au cours de l’un d’eux, un traitre d’un village voisin avait montré aux assaillants un point vulnérable de la forteresse. Mal lui en prit ! Une fois arrêté, il fut emmuré vivant à l’endroit même de son forfait, avec pour seule compagnie une cruche d’eau et une miche de pain. Ce funeste évènement date-t-il de 1333, ou bien de la guerre de Trente Ans ? Est-ce une légende, ou une vérité historique ? Quoi qu’il en soit, une statue en pierre représentant le malheureux muni de son viatique fut scellée à l’emplacement même où il aurait subi son supplice. A Riquewihr, cette histoire se racontait de génération en génération, décourageant quiconque de commettre un jour un tel crime !
 

Cartel : 

Le bonhomme de Zellenberg
Bonhomme portant sur son dos une cruche
Cassure au niveau des chevilles
Pieds manquants
Fragment d'une pierre sculptée sommairement, en grès rose des Vosges, représentant, selon la tradition orale, un traître d'un village, voisin qui aurait révélé à l'ennemi un point faible de l'enceinte
Dimension hors tout de la pierre : hauteur 735 mm, largeur 275 mm, profondeur 175 mm
Dimension du sujet : hauteur 555 mm, largeur 215 mm, profondeur 95 mm
Auteur inconnu
XIVème siècle
Musée Dolder