Le crime est son affaire

Publié le 06.03.2015
Autriche, Graz

Considéré comme l’un des fondateurs de la criminologie, le juriste autrichien Hans Gross (1847-1915) rangeait dans sa mallette de curieux objets… On y trouve, bien entendu, des instruments servant à l’analyse des empreintes digitales ou à la réalisation de tests sanguins. Mais il est plus étonnant d’y découvrir une petite croix, une boîte de bonbons et une paire de chaussettes ! A quoi pouvaient bien lui servir de tels objets ? La croix n’avait pas pour fonction de chasser les vampires, mais permettait aux témoins de jurer qu’ils disaient la vérité. Quant aux bonbons, ils pouvaient permettre d’arracher des confidences aux enfants ! Et les chaussettes, alors ? L’explication est on ne peut plus simple : personne, pas même un criminologiste, n’aime se promener avec les pieds mouillés !
 

Cartel:

Tatortkoffer
Hans Gross Kriminalmuseum
Graz/Autriche