Tableau sauvé des eaux

Publié le 09.03.2015
France, Angers

Ce tableau, réalisé par deux artistes flamands Frans Francken II et Abraham Govaerts a longtemps été attribué aux célèbres peintres Brueghel de Velours et Van Balen. Le cadre porte encore le nom de ces auteurs.
En 1997, le tableau est dérobé. Le voleur, surnommé « l'Arsène Lupin des musées », a sévi dans de nombreux musées français et étrangers. Amateur d'art, il a un goût prononcé pour les peintures flamandes et hollandaises du XVIIe et XVIIIe siècles. Il se constitue une collection « exceptionnelle » qu'il conserve chez sa mère où il vivait. Lors de son arrestation, sa mère jette les tableaux dans le canal Rhin-Rhône où elles séjournent un certain temps.
Parmi les peintures repêchées, certaines étaient irrécupérables, mais d'autres, bien qu’altérées, ont pu être restaurées. C'est le cas de L'Automne. La restauratrice a procédé à une restauration dite "illusionniste". Toutes les lacunes et usures ont été réintégrées et harmonisées en restant le plus fidèle à l’état précédent. Après toutes ces tribulations, le tableau est de nouveau exposé sur les cimaises du musée des Beaux-arts d’Angers depuis début 2011.
 

Cartel:

Frans Francken II et Abraham Govaerts
L'Automne
Huile sur cuivre
25x42 cm
Collection de Livois, entré au musée en 1799
Musée des Beaux-Arts d’Angers