Un Jupiter du XVIIIe siècle

Publié le 14.04.2015
France, Toulouse

Découverte en 1902 près de Toulouse, cette statue dite de « Jupiter à l’aigle » dut attendre 110 ans avant de retrouver sa véritable identité. Lors de sa vente, en 1988, on pensait encore qu’il s’agissait d’un soldat du XVIIIe siècle !
Ce n’est qu’avec sa mise en vente en 2011 par Sotheby’s que cette erreur de datation fut réparée. Le musée Saint-Raymond, où l’œuvre est exposée depuis le 2 avril 2012, met désormais en évidence ses racines romaines en la plaçant à côté d’une autre représentation de Jupiter et de son aigle, un petit bronze présent dans l’exposition permanente, de facture gallo-romaine très similaire.
 

Cartel:

Statut de Jupiter à l'aigle
Musée Saint-Raymond, musée des antiques de Toulouse