Une passion gravée dans le marbre

Publié le 18.03.2015
Roumanie, Bucarest

C’est parfois dans la souffrance que naissent les œuvres d’art. Si vous vous promenez dans les jardins de Bellu, à Bucharest, vous apercevrez sans doute une sculpture en marbre représentant la jeune et ravissante Katalina. Peut-être vous racontera-t-elle sa sinistre histoire ?

La belle était tombée follement amoureuse d’un homme marié qui décida, pour pouvoir vivre auprès d’elle, de l’employer comme gouvernante. Mais son épouse devint vite suspicieuse et jalouse. Elle décida alors de se débarrasser de Katalina, en l’empoisonnant à petit feu. Le mari fit son possible pour la sauver, mais en vain. La mort de son amante le fit sombrer dans une détresse insurmontable. Incapable de l’oublier, il demanda au sculpteur Raffaelo Romanelli de réaliser une sculpture à son effigie. Grâce à cette œuvre, leur passion secrète devint immortelle...
 

Cartel:

Statue en marbre
Raffaelo Romanelli
à taille humaine
Bellu Museum, Bucharest