La 13e édition de la Nuit européenne des musées a été célébrée dans toute l’Europe !

Publié le 24.05.2017
Du Portugal à la Russie, de nombreux musées, centres et institutions culturelles ont attiré des millions de visiteurs samedi 20 mai dans une ambiance festive !
© Céliende Lebon au Musée de L'Orangerie

A l’occasion de la 13e édition de la Nuit européenne des musées, plus de 3000 musées se sont mobilisés dans 30 pays européens, du Royaume-Uni à la  Russie, en passant par l’Italie, les Pays Baltes… Ils ont présenté de nombreuses animations lors de cette Nuit magique : concerts, théâtres, ateliers, spectacles, visites guidées, contées ou gesticulées mais aussi conférences, jeu de piste, illuminations, danse et dégustations. 

En France, la manifestation a rassemblé plus de 2 millions de noctambules ! 1 200 musées ont ouvert leurs portes pour accueillir petits et grands afin de leur permettre de (re)découvrir le patrimoine muséal français. Le Musée d’Orsay (Paris) a accueilli 10 290 personnes, le musée des Confluences (Lyon) 4 739 visiteurs, La Piscine (Roubaix) 2 471 visiteurs
,  le muséum d’Histoire naturelle (Toulouse) 6 235, Le musée des Beaux-Arts (Bordeaux) 4 571, le musée Fabre (Montpellier) 5 680 et le musée Léon Dierx à la Réunion 2228 visiteurs. La Nuit des Mystères à Mulhouse a également connu un grand succès avec 28 766 visiteurs ainsi que les musées d’Angers avec 6 820 noctambules !

© Novosibirsk State museum of Local History and Nature, Russia, Novosibirsk

Près de 330 musées ont participé au dispositif intitulé « La classe, l’œuvre ! », destiné à rapprocher les publics scolaires des musées. Au total, ce sont 430 projets qui ont été étudiés et présentés par plus de 700 classes impliquant 13 500 élèves. 

En Espagne et en Italie, de nombreux musées ont proposé des animations pour cette nuit exceptionnelle. Le Museu Egipci à Barcelone a rassemblé 3 935 visiteurs et le CaixaForum 5 350, le Museu d'Història à Gérone 2 411, le Museo de Valladolid 1 280 et le Museo Nacional de Antropología de Madrid a rassemblé 1 760 noctambules. En Italie, à Turin, le Museo Egizio a rassemblé 4 854 visiteurs et les 4 musées de la Fondatione Torino Musei ont accueilli 3 272 visiteurs.

En Grèce, les musées ont accueilli les visiteurs avec des animations autour de leurs expositions. La Peloponnesian Folklore Foundation, à Nauplie a reçu 1 800 visiteurs et le Alpha Bank Exhibition Centre plus de 500 personnes.

© Museu de Prehistòria de València (Espagne)

Dans les Balkans, les visiteurs étaient eux aussi au rendez-vous. Le musée d’art contemporain de la Republique de Srpska en Bosnie Herzegovine a ainsi accueilli 4 000 visiteurs.

En Europe de l’Est, de la Serbie jusqu’en Russie, les musées ont été nombreux à ouvrir leurs portes à un public motivé. En Serbie, 120 000 visiteurs ont pu profiter des offres culturelles proposées par 90 musées, lors de cette soirée. A Moscou, en Russie, 5 520 visiteurs se sont rendus au National Museum Consortium of Musical Culture. En Pologne, le musée Okregowe Leona Wyczolkowskiego a su rassembler 18 782 visiteurs et au Muzeum Okręgowe à Torun, 10 882 visiteurs. Le Transylvanian Museum of Ethnography à Cluj-Napoca en Roumanie a accueilli 3 925 personnes. Enfin, en Bulgarie 3 700 visiteurs se sont rendus dans le Earth and Man National Museum.

Les réseaux sociaux officiels et les opérations digitales de la Nuit européenne des musées ont renforcé cette année encore les liens entre visiteurs et musées dans toute l'Europe.  Avec coups de cœur, bons plans, conseils et photos, la Nuit européenne des musées a intensifié son invitation au partage sur les réseaux sociaux. Les visiteurs deviennent acteurs de l’événement en lui offrant une résonance particulière. Cette offre digitale a permis aux noctambules de partager dans toute l’Europe leurs découvertes et leurs photos lors de la Nuit en utilisant le mot-dièse #NDM. 

© Céliende Lebon au Musée Zadkine

Le jeu DECROCHEZ LA NUIT, réalisé en partenariat avec Art Graphique & Patrimoine, a rassemblé 150 musées français et européens participants. Après avoir téléchargé l’application gratuitement (disponible sur Androïd et Apple Store), les joueurs ont, à l’issue d’énigmes proposées par les musées dans leurs collections, découvert une oeuvre, emblématique et universelle, en réalité augmentée et en 3D, représentant un Globe céleste de Coronelli exposé à la BNF. Ils ont pu se prendre en photo grâce à l’application et partager celle-ci sur les réseaux sociaux.

Nous remercions le public, les partenaires et les musées pour leur engagement renouvelé à l’occasion de la Nuit européenne des musées. En attendant la prochaine édition, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram.